Avant et après ... la Grande agglo !

C' était à prévoir ... l' Histoire se répète .

En 1966 , Charleville et Mézières avaient  '' fait le coup '' à Montcy Saint-Pierre, Mohon et Etion . Seules quelques communes depuis avaient fait de la '' Résistance '' : Villers-semeuse et  Warcq en particulier , plus récemment Cliron , Damouzy* et Tournes ont  affiché leur opposition au principe de la communauté de communes . Le préfet '' a passé outre '' .

Aujourd' hui c' est Charleville-Mézières et sa vieille ennemie d' antan Sedan , qui ont fait alliance en dépit de leur '' couleur politique '' pour '' plumer '' 62 communes d' un coup !!! 

Et les électeurs n' ont plus qu 'à pleurer .. si l' on en juge par l' article paru dans l' Ardennais du 1er octobre 2014, page 5.

A Saint-Laurent  Madame x est abasourdie . '' Je suis veuve , je vis seule , ne fais pas beaucoup de déchets et je paie désormais  311 € , à la place de 100 €  auparavant ... ''

Même chose à Flize ou Monsieur X passe de 98€ à 378€ et ce n' est pas fini , ça ne fait que commencer ... Monsieur Y

a battu le record , veuf,  il a dû s' acquitter de 900 € .

Autrefois , quand la France était gouvernée en '' bon père de famille '' . Les ''poubelles'' passaient tous les jours à Charleville et prenaient tout ! Le facteur , rappelez-vous , passait même 2 fois par jour . En ville , il n' y avait pas de stationnement payant ... et le budget du pays était en équilibre ! Il y avait pourtant déjà des cinémas , des salles de spectacles , une piscine , un aérodrome , une bibliothèque à Charleville dans les années 70 ...

* voeux du Maire 2014.

Le mot du Maire:
Voici le discours du maire prononcé à l’occasion de la cérémonie des vœux du 10 janvier: 

A quelques jours du Nouvel an que vous avez passé entre amis, en famille ou en 

vacances, nous nous retrouvons une nouvelle fois pour nous saluer et formuler comme il
est d’usage nos vœux de bonheur et de santé .
2013 est derrière nous, l’année est passée très vite et ce fut une année difficile, surtout
en terme d’aménagement du territoire, car gérer une commune dans une période aussi
agitée , aussi tourmentée aussi indécise, fut une année éprouvante ,ce qui m’amène tout
naturellement à vous parler de L’intercommunalité, je pense que vous tous ici présents,
savez que depuis le 1er janvier 2014 Damouzy fait partie de la communauté
d’agglomération de Charleville-Mézières, contre notre gré c’est important de le rappeler.
On peut encore se demander, pourquoi de quel droit et avec quelle légitimité, des élus
ont décidé la construction d’une nouvelle structure, sans en connaître totalement les
répercussions financières et fiscales ? Comment des élus ont-ils pu prendre une décision
aussi importante pour l’avenir de leurs territoires et de leurs habitants sans données
claires et chiffrées ?
Et pourquoi, des élus de petites communes doivent accepter cette proposition
préfectorale parce que d’autres élus de communes plus grandes en ont décidé ainsi ?...

Je remercie bien entendu tous les élus présents ce soir avec qui j’ai eu plaisir à travailler
au sein de notre intercommunalité avec une pensée toute particulière pour ceux qui
comme Damouzy ont été intégrés de force dans la communauté d’agglomération, je
pense notamment, à Tournes, Cliron, et Belval ...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site